Accès espace professionnel

NOS OFFRES PRO : Référencement & Visibilité

[Décryptage] L’armement ne connait pas la crise en France

Facebook Twitter Linkedin Imprimer

[Décryptage] L’armement ne connait pas la crise en France

Le secteur de l’armement a un poids considérable dans l’économie française avec ses 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Malgré la pandémie, le secteur résiste. Mieux, les chiffres sont à la hausse.                                                             

 

 

 

Par Ugo Maillard du Monde de la Sécurité 

Publié le 19 mars 2021 à 17h45 

 

« Nous sommes en guerre ». Les mots d’Emmanuel Macron pour qualifier la lutte que nous menons contre le coronavirus semblent trouver tout leur sens quand on regarde les chiffres de l’armement. Si beaucoup de secteurs souffrent des différentes mesures de confinement, l’armement semble épargné. Selon un rapport publié lundi 15 mars, les exportations françaises d’armes ont augmenté de 44 % en cinq ans. À l’échelle mondiale, les transferts d’armes internationaux ont stagné entre 2011 et 2020.  

Si l’État français voit ses ventes d’armes augmenter, c’est en partie dû à l’augmentation du nombre de conflits. Après être descendu à 81 en 2010, le nombre de conflits a doublé et dépasse 160 depuis 2017.

L’exportation est le moteur de l’armement

La France est le 3ème exportateur d’armes et parmi les plus grands marchands d’armes dans le monde. Selon les chiffres de l’Institut international de recherche pour la paix, l’Hexagone représente 7,9 % du marché mondial des ventes d’armes. Des chiffres en hausse de 72 % par rapport à la période comprise entre 2010 et 2014, pendant laquelle la part de marché de la France atteignait 4,8 %. Symbole de cet essor, le Rafale est responsable en grande partie du succès économique de la France.

Parmi les plus gros clients de la France sur la dernière décennie, on retrouve l’Inde et le Qatar. Ces deux pays ont massivement investi dans l’armement français. Pour l’Inde, les commandes records de Rafales ont fait de ce pays, l’acheteur principal d’armes « made-in » France.

Un investissement toujours aussi intensif

La France vient d’officialiser l’achat de 367 missiles air-air. Cette commande faite à l’entreprise MBDA montre que la France veut jouer un rôle capital militairement. Si les exportations sont une part très importante, la production et l’achat pour l’arsenal militaire de la France le sont également. Engagée militairement dans de nombreux pays, la France consacre 46 milliards d’euros au budget militaire en 2021 soit un milliard de plus qu’en 2020. L’Hexagone fait figure d’exception puisque de très nombreux pays ont réduit leur budget militaire suite aux impacts de la Covid-19 sur l’économie.

 

 

Articles similaires
Professionnels : Offrez une vitrine à votre activité !

Profitez de nos pages vitrines haut de gamme pour présenter votre société dans notre Annuaire /vos matériels et solutions dans Équipement /vos événements dans notre Agenda.

Diffusez vos Offres d'emploi auprès de notre communauté ciblée.

Distinguez-vous & gagnez en notoriété en occupant des espaces publicitaires privilégiés.

Pour tous vos besoins de rayonnement et de communication, Le Monde de la Sécurité vous propose des solutions à vos mesures

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
Suivez-nous