Accès espace professionnel

NOS OFFRES PRO : Référencement & Visibilité

[Décryptage] Une unité policière de dialogue au sein des manifestations

Facebook Twitter Linkedin Imprimer

[Décryptage] Une unité policière de dialogue au sein des manifestations

La Police nationale met en place des unités qui se trouveront au sein des cortèges lors de manifestations. L’objectif est d’ouvrir un dialogue apaisé pour éviter les débordements violents entre forces de l’ordre et manifestants.

 

 

 

Par Ugo Maillard du Monde de la Sécurité 

Publié le 9 avril 2021 à 15h05

Une nouvelle approche des manifestations. Le ministère de l’Intérieur avait promis des nouveautés dans le schéma national du maintien de l’ordre. C’est désormais chose faite. Depuis le mois de mars 2021, la police nationale constitue « des équipes de liaison et d’information ». Leur rôle est de limiter les tensions entre les forces de l’ordre qui encadrent le cortège et le public. D’ici à la fin de l’année, 460 fonctionnaires vont être formés pour remplir cette nouvelle mission.

Ces équipes de liaison gardent un contact régulier avec les organisateurs des manifestations, notamment les syndicats. Les membres de cette unité ne se dissimulent pas au sein des manifestants. Muni d’un brassard de police bleu clair, d’un gilet par balle et d’une arme, l’objectif de ces agents de police et d’être identifiables auprès de tous.

 

Un rôle d’intermédiaire

La création des équipes de liaison et d’information (ELI) s’inscrit dans une volonté de ne plus revivre des moments de violences. Ces dernières années, les manifestations en France se sont intensifiées et la problématique a été entendue par Gérald Darmanin. Policiers et manifestants sont usés de ces échanges quasi systématiques de violences.

La tâche accordée à ces policiers est ambitieuse. Leur rôle est double. Les ELI doivent signifier aux organisateurs des rassemblements, les incidents comme les rues bloquées ou les interventions des secours. Les policiers sont également chargés de prévenir les organisateurs d’une charge et/ou d’une intervention policière. Dans le sens inverse, l’ELI doit gérer les demandes du cortège comme l’évacuation d’un blessé. L’efficacité de cette mission de pédagogie, de dialogue et d’apaisement sera évaluée dans les mois à venir.

 
Articles similaires
[C'est quoi... ?] Le soldat augmenté, future arme française ?

[C'est quoi... ?] Le soldat augmenté, future arme française ?

Lundi 17 Janvier 2022 | Catégorie : Forces de sécurité
[C'est quoi... ?] L’agence de l’innovation de la Défense

[C'est quoi... ?] L’agence de l’innovation de la Défense

Vendredi 14 Janvier 2022 | Catégorie : Forces de sécurité
Recevez nos newsletters
Recevez nos newsletters
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
SUIVEZ NOUS
  • Linkedin
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Instagram
Archives
Professionnels : Offrez une vitrine à votre activité !

Profitez de nos pages vitrines haut de gamme pour présenter votre société dans notre Annuaire /vos matériels et solutions dans Équipement /vos événements dans notre Agenda.

Diffusez vos Offres d'emploi auprès de notre communauté ciblée.

Distinguez-vous & gagnez en notoriété en occupant des espaces publicitaires privilégiés.

Pour tous vos besoins de rayonnement et de communication, Le Monde de la Sécurité vous propose des solutions à vos mesures

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
Suivez-nous