Accès espace professionnel

NOS OFFRES PRO : Référencement & Visibilité

[C’est quoi] Une alerte enlèvement

Facebook Twitter Linkedin Imprimer

[C’est quoi] Une alerte enlèvement

Le dispositif « alerte enlèvement » est désormais connu d’une grande partie de la population. Ce mardi soir, la petite Mia est portée disparue. Le plan d’alerte est déclenché. Mais comment fonctionne-t-il ?

 

 

 

Par Ugo Maillard du Monde de la Sécurité 

Publié le 14 avril 2021 à 14h15 

Une sirène, suivie d’une voix, le tout sur un ton grave. Impossible de passer à côté d’une alerte enlèvement lorsque le dispositif est déclenché. Depuis 2006, la France s’est munie d’un dispositif de grande ampleur pour retrouver un enfant mineur. L’idée de Pierre Bellanger, alors directeur de Skyrock est d’utiliser les médias comme caisse de résonnance pour faciliter le travail des forces de l’ordre. Cette méthode de communication s’inspire directement du plan « Amber Alert », créé en 1996 au Texas.

Le dispositif « alerte enlèvement » consiste à diffuser un appel à témoin national. Pour maximiser les chances de retrouver l’enfant disparu, cet appel est relayé par des partenaires de l’État. On retrouve la majeure partie des médias français ainsi que les gares, les aéroports ou encore les réseaux sociaux. À la fin du message d’appel à témoin, un numéro de téléphone est mis à disposition pour toutes personnes ayant des renseignements qui peuvent faire avancer l’enquête.

Comment est décidée l’activation de « l’alerte enlèvement » ?

En concertation avec les enquêteurs et après un feu vert du ministère de la justice, le Procureur de la République décide de lancer cette alerte. Le message est directement conçu par les autorités et les diffuseurs se doivent de ne pas le modifier. Un prénom, une photo, et les détails permettant de simplifier l’identification du mineur disparu.

Le Procureur de la République se doit de respecter quatre critères pour activer ce plan de recherche. La victime doit être mineure, l’enlèvement doit être avéré, sa vie est en danger. Enfin, le dernier point et non le moins important, la diffusion d’images et d’informations doit servir aux recherches. L’objectif n’est évidemment pas de mettre en danger l’enfant. Il se peut que malgré la réunion des quatre critères, le dispositif « alerte enlèvement » ne soit pas déclenché.

Quelle efficacité ?

15 ans après la création du dispositif « alerte enlèvement », les forces de l’ordre ont eu recours 25 fois à cet appel national. Si certains peuvent se poser la question de l’efficacité du dispositif, l’interrogation est vite balayée. Dans 100 % des cas où le plan a été déclenché, l’enfant a été retrouvé sain et sauf.

 
Articles similaires
[C'est quoi... ?] Le soldat augmenté, future arme française ?

[C'est quoi... ?] Le soldat augmenté, future arme française ?

Lundi 17 Janvier 2022 | Catégorie : Forces de sécurité
[C'est quoi... ?] L’agence de l’innovation de la Défense

[C'est quoi... ?] L’agence de l’innovation de la Défense

Vendredi 14 Janvier 2022 | Catégorie : Forces de sécurité
Recevez nos newsletters
Recevez nos newsletters
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
SUIVEZ NOUS
  • Linkedin
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Instagram
Archives
Professionnels : Offrez une vitrine à votre activité !

Profitez de nos pages vitrines haut de gamme pour présenter votre société dans notre Annuaire /vos matériels et solutions dans Équipement /vos événements dans notre Agenda.

Diffusez vos Offres d'emploi auprès de notre communauté ciblée.

Distinguez-vous & gagnez en notoriété en occupant des espaces publicitaires privilégiés.

Pour tous vos besoins de rayonnement et de communication, Le Monde de la Sécurité vous propose des solutions à vos mesures

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
Suivez-nous