Accès espace professionnel

NOS OFFRES PRO : Référencement & Visibilité

Le commando marine qui manie la plume – Le portrait de Louis Saillans

Facebook Twitter Linkedin Imprimer

Le commando marine qui manie la plume – Le portrait de Louis Saillans

Cet officier des commandos marine est non seulement un chef de guerre, mais il aurait pu être dans un autre temps un chevalier, à l’instar de François-Louis de Saillans (1741 – 1792) à qui il a emprunté le patronyme le temps d’une mise sous les projecteurs.

 

Portrait de Louis Saillans, commando marine et auteur de "Chef de guerre"

Réalisé par Jean-Jacques Richard du Monde de la Sécurité 

Publié le 3 mai 2021 à 12h00 

 

Enfant, Louis rêvait d’aventure et voulait servir son pays et les autres, sans trop savoir comment s’y prendre. « Je rêvais d’aventure et de services. Ma famille m’a inculqué très jeune ce goût du service. Initialement, je m’orientais vers l’enseignement, puis vers l’armée ». Chemin faisant, Louis a rencontré des personnes qui, comme il le dit, lui ont donné « des coups de coude » afin de lui permettre de trouver la bonne direction.    

Une chose est certaine : la volonté de transmettre de cet époux et père de 2 jeunes enfants est plus que jamais présente. Il y a aussi cette volonté qui est très forte de faire bouger les lignes. « J’ai décidé de quitter l’armée, car je ne peux plus continuer le combat que j’ai mené sans que rien ne soit fait par ailleurs. Je viens chercher dans le monde civil le bout du tunnel ». Le bout de ce tunnel est sans conteste le bout de cette violence qui peut être aveugle. Il ne fait aucun doute pour ce commando marine que cette guerre asymétrique contre le terrorisme prendra fin. « Il est plus que jamais important que la société puisse investir des champs de la société qui sont laissés aux mains de prédicateurs prêts à enrôler des jeunes qui ont perdu toute forme de repère ». Louis ne veut pas parler de ses projets futurs pour le moment, mais ses projets « émergeront dans les mois à venir ».

Ce jeune auteur de 34 ans – qui ne sait pas dire combien il a vendu de livres, sinon qu’il en a vendu « quelques dizaines de milliers » – est étonnant, car derrière sa stature de soldat des forces spéciales se cache « un empathique et un créatif » comme il le dit lui-même. Il précise même : « Je suis un créatif contrarié que l’armée a réussi à discipliner et à mettre dans le droit chemin. Paradoxalement, c’est ce qui m’a permis d’être encore plus créatif (…) L’armée m’a canalisé ».

Passionné par l’histoire « du monde et de France », Louis peut citer dans la même phrase Nietzsche et Mike Tyson. Louis s’inspire de son environnement, de l’histoire et de ceux qui l’ont faite pour puiser des ressources qui lui permettent de se dépasser aussi bien physiquement que mentalement. « Le moment le plus difficile de ma carrière a été sans aucun doute mon stage commando qui m’a permis d’obtenir mon béret vert. J’ai dû me dépouiller pour accéder à ce béret vert. Cela a été une épreuve énorme, physiquement et mentalement. Dans toute ma carrière, je n’ai jamais été autant éprouvé ».

Ce qui fait également toute la force d’un homme comme Louis Saillans c’est sa lucidité et le regard qu’il porte sur la vie et la mort. « Pour moi la mort est une composante à part entière de la vie. Je suis conscient que je vais mourir bientôt et par conséquent j’ai un regard sur la vie qui est totalement différent. J’essaie de ne pas m’arrêter sur des choses futiles, mais sur les choses les plus importantes, notamment celles qui laisseront quelque chose à nos enfants ». En tant que joueur de poker, le Capitaine Saillans a compris depuis longtemps que pour remporter une partie, il était des moments où il fallait être capable de faire « all-in », quitte à tout perdre.

Se dépasser : tel a été depuis de longues années maintenant le cheval de bataille de ce chevalier des temps modernes. « Hier, j’ai eu un échange avec un jeune sur Instagram. C’est un jeune qui est passionné par les forces spéciales. Je lui disais qu’il fallait y aller et lui m’a répondu qu’il avait peur, peur de décevoir sa famille, peur de l’échec. (…) La peur de l’échec c’est quelque chose qu’il est primordial de savoir surmonter. Pour ce faire, c’est important d’avoir des personnes autour de soi qui nous réconfortent et nous permettent de comprendre qu’il est primordial de se dépasser et d’affronter ses peurs. (…)  J’ai conduit de nombreux combats intérieurs et je suis convaincu que je continuerai à en mener toute ma vie. Il n’y a pas de secret : pour atteindre ses objectifs, il faut juste être conscient qu’il faudra à un moment ou à un autre sortir sa zone de confort et affronter ses peurs. »

Il m’était impossible de terminer cet entretien sans demander à ce soldat expert dans le maniement des armes et de la plume de me citer 3 valeurs. « Non, je ne peux pas vous en citer 3, mais je peux vous en citer 4 qui sont indissociables les unes des autres. Ces valeurs sont : Honneur – Patrie – Valeur – Discipline. Ces valeurs composent la devise de la Marine nationale. Elles sont gravées en lettres blanches ou dorées sur des plaques au fond bleu fixées sur les superstructures de tous ses bâtiments ».

Début juillet, Louis Saillans débarquera dans la vie civile et rendra les armes. Derrière lui, il y aura des souvenirs, des camarades, des vies qui ont été brisées, la solitude face à la mort. Gravées dans sa chair et dans son esprit, il ne fait aucun doute que Louis gardera à jamais des cicatrices qui ne s’estomperont pas avec le temps, mais qui à ne pas en douter lui permettront de garder le bon cap et d’écrire de nombreuses autres pages d’une vie peu commune.

 

Le livre de Louis Saillans, Chef de guerre, Mareuil Editions

 

 

 

Louis Saillans est entré en 2011 dans les commandos marine et devient chef de groupe cinq ans plus tard. Durant près d’une décennie, il a participé à des opérations militaires en Afrique et au Moyen-Orient visant à libérer des otages, capturer des responsables djihadistes ou neutraliser des terroristes. Grâce aux notes prises au cours de ses missions et à des documents d’archive auxquels il a eu accès, il dévoile la réalité des missions des forces spéciales avec la plus grande exactitude.

Il retrace aussi le parcours des soldats de ces unités, passés par une sélection drastique durant laquelle ils ont subi les pires épreuves physiques et psychologiques. À travers une narration d’une rare lucidité, il décrit le quotidien de ces hommes devenus des guerriers, la fraternité d’arme, les coulisses des opérations spéciales et la face cachée de la lutte contre le terrorisme.

Un témoignage unique, qui permet de mieux comprendre le travail de ces combattants de l’ombre prêts à sacrifier leur vie pour sauver la nôtre et maintenir la paix.

 

 

 

Portraits similaires
L’avocat du diable – Le portrait de Jacques Vergès

L’avocat du diable – Le portrait de Jacques Vergès

Jeudi 12 Août 2021 | Catégorie : Portraits
Recevez nos newsletters
Recevez nos newsletters
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
SUIVEZ NOUS
  • Linkedin
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Instagram
Archives

Vous souhaitez en apprendre plus sur les visages de la sécurité ? Vous êtes curieux de connaître le parcours de celles et ceux qui contribuent chaque jour à la sécurité de nos concitoyens ? Retrouvez des dizaines de portraits rédigés par le Monde de la Sécurité. 

La plateforme du Monde de la Sécurité, à travers ses portraits, met à l’honneur des acteurs du domaine de la sécurité. Ces portraits ont pour objectif de comprendre des chemins de vie ayant conduit certaines personnes à faire de la sécurité leur quotidien et de mettre en lumière des parcours atypiques et exceptionnels

Ces acteurs de la sécurité pourront ou non être connus du grand public. Ainsi, vous découvrirez le parcours de personnes aux ambitions diverses, aux métiers différents, mais qui ont pour point commun de vouloir coûte que coûte protéger autrui et contribuer à la sécurité de tous.

A travers ces portraits, vous comprendrez l’essence même de métiers parfois méconnus, en profitant de l’expérience et de la vision de la personne qui l’exerce avec passion. Vous serez alors plongés au cœur d’une histoire personnelle rencontrant des horizons professionnels passionnants et enrichissants.

Le Monde de la Sécurité a pour but de faire découvrir au plus grand nombre les métiers de la sécurité et de la sûreté au sens large. Pour ce faire, la plateforme rédige des portraits, mais s’appuie également sur des contenus divers et variés, tant sur le fond que sur la forme, que vous retrouverez au sein du Média du Monde de la Sécurité.

Professionnels : Offrez une vitrine à votre activité !

Profitez de nos pages vitrines haut de gamme pour présenter votre société dans notre Annuaire /vos matériels et solutions dans Équipement /vos événements dans notre Agenda.

Diffusez vos Offres d'emploi auprès de notre communauté ciblée.

Distinguez-vous & gagnez en notoriété en occupant des espaces publicitaires privilégiés.

Pour tous vos besoins de rayonnement et de communication, Le Monde de la Sécurité vous propose des solutions à vos mesures

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
Suivez-nous