Accès espace professionnel

NOS OFFRES PRO : Référencement & Visibilité

[Décryptage] Comment sont mesurés les chiffres de la délinquance et de la criminalité ?

Facebook Twitter Linkedin Imprimer

[Décryptage] Comment sont mesurés les chiffres de la délinquance et de la criminalité ?

Régulièrement, le gouvernement publie les derniers chiffres de la délinquance et de la criminalité. Par le biais des statistiques officielles comme le nombre de plaintes déposées et de condamnations, ou bien par celui d’enquêtes de victimation, zoom sur les différentes méthodes de mesure de ces chiffres publiés chaque mois.

 

 

Par Théo Zuili du Monde de la Sécurité 

Publié le 5 mai 2021 à 14h25

 

Le SSMSI (Service statistique ministériel de la sécurité intérieure) est chargé de centraliser et de diffuser les données de la délinquance et de la criminalité enregistrées par la Police et la Gendarmerie. Publiées publiquement sur le site web gouvernemental Interstats chaque mois, ces chiffres sont mesurés de différentes manières. Le gouvernement avertit cependant que ces chiffres ne sont pas 100 % fiables mais bien des estimations calculées grâce à deux outils principaux.

Les chiffres statistiques chaque mois

Le « bilan des crimes et délits enregistrés par la police et la gendarmerie », appelé « Etat 4001 », ne décompte pas chaque fait produit mais ceux qui ont été portés à la connaissance des forces de l’ordre. Les déclarations de plaintes ou le nombre de condamnations ne sont pas des indicateurs très fiables, c’est pourquoi on dit qu’il existe « un chiffre noir de la délinquance ». En effet, les victimes ne portent pas toujours plainte et les faits ne sont pas comptabilisés dans les statistiques. Cependant, les citoyens ont tendance à porter plus facilement plainte qu’auparavant.

La politique du gouvernement évolue avec le temps. Les services de police peuvent disposer de priorités différentes selon les ordres : une hausse des faits constatés peut être issue d’une consigne donnée pendant une certaine période pour lutter plus activement contre tel ou tel type de délinquance. Statistiquement, le nombre de cas concernés augmente alors, tandis qu’en réalité la fluctuation peut être différente.

La méthode la plus commune pour mesurer la violence est de calculer le taux d’homicide : car s’il s’agit de la forme de violence la plus extrême, c’est aussi celle la plus dure à cacher.

Les enquêtes de victimation chaque année

Alors pour mesurer cette évolution de manière plus fiable, les spécialistes se tournent vers un autre outil : les enquêtes de victimation. L’idée consiste à interroger tous les ans un échantillon représentatif de la population sur les violences subies dans l’année écoulée. C’est l’Insee qui conduit chaque année ces enquêtes intitulées « Cadre de vie et sécurité ».

 

 

Articles similaires
[Vie de Criminel] Jacques Mesrine, l’ennemi public numéro un

[Vie de Criminel] Jacques Mesrine, l’ennemi public numéro un

Mercredi 13 Octobre 2021 | Catégorie : Délinquance et Criminalité
[Vie de criminel] Marc Machin, coupable idéal

[Vie de criminel] Marc Machin, coupable idéal

Jeudi 07 Octobre 2021 | Catégorie : Délinquance et Criminalité
[Décryptage] Panama Papers, quels impacts cinq ans après ?

[Décryptage] Panama Papers, quels impacts cinq ans après ?

Jeudi 07 Octobre 2021 | Catégorie : Délinquance et Criminalité
Recevez nos newsletters
Recevez nos newsletters
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
SUIVEZ NOUS
  • Linkedin
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Instagram
Archives
Professionnels : Offrez une vitrine à votre activité !

Profitez de nos pages vitrines haut de gamme pour présenter votre société dans notre Annuaire /vos matériels et solutions dans Équipement /vos événements dans notre Agenda.

Diffusez vos Offres d'emploi auprès de notre communauté ciblée.

Distinguez-vous & gagnez en notoriété en occupant des espaces publicitaires privilégiés.

Pour tous vos besoins de rayonnement et de communication, Le Monde de la Sécurité vous propose des solutions à vos mesures

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
Suivez-nous