Accès espace professionnel

NOS OFFRES PRO : Référencement & Visibilité

[7 questions à] Émile Mouheb, « Le pragmatisme au service de la sécurité »

Facebook Twitter Linkedin Imprimer

[7 questions à] Émile Mouheb, « Le pragmatisme au service de la sécurité »

Élu depuis 26 ans, Émile Mouheb est en charge de la sécurité et de la politique des quartiers dans la commune de Cernay. L’élu municipal évoque pour nous son engagement quotidien pour la sécurité qui a un retentissement national.

 

Interview de l'élu chargé de la sécurité et de la politique des quartiers dans la commune de Cernay, Emile Mouheb, réalisée par Ugo Maillard du Monde de la Sécurité

Publiée le 29 juillet 2021 à 12h40

 

Quelle a été la raison de votre engagement politique ?

J’ai vu le Front National faire des scores qui atteignaient les 25% dans ma commune. Et comme le dit la célèbre expression, « la politique tu la fais ou elle te fait ». On voyait dans la commune de nombreux véhicules brulés et certains quartiers connaissaient un regain de tension. Je me suis engagé et nous avons éradiqué le front national parce que nous avons géré leur fonds de commerce.

Quels ont été les dispositifs que vous avez mis en place ?

Dès mon premier mandat en tant qu’élu, j’ai mis en place un médiateur dans les quartiers en 1995, une première en France. Très vite, nous avons fait le choix de la vidéo protection ce qui nous amène à avoir un parc de 160 caméras sur Cernay. Ces dispositifs nous permettent d’avoir un taux d’élucidation qui est à plus de 70% alors que la moyenne nationale oscille entre 25 % et 28 %. Avec les années, je me suis spécialisé dans ce domaine ce qui m’a permis de devenir Président du contrat intercommunal de la sécurité, de la prévention et de la radicalisation des 16 communes à proximité de Cernay. Enfin j’ai mis en place un contrat local de sécurité qui implique absolument tous les acteurs de terrain, que ce soit les assistantes sociales, les bailleurs sociaux, les forces de l’ordre, les acteurs sociaux et culturels et de manière ponctuelle les représentants religieux.

Quels sont les retours que vous avez à propos de vos dispositifs ?

J’ai compris que la politique sécuritaire n’était pas uniquement une capacité de l’État, de la région, ou encore des forces de l’ordre. Le principe de réalité m’a appris que nous sommes tous concernés. Un maire a des pouvoirs impressionnants pour mettre en place une politique de sécurité, car nous sommes les garants de la paix sociale.

Bernard Cazeneuve alors ministre de l’Intérieur, me fait venir place Beauvau le 12 novembre 2015. Son objectif est de demander le fonctionnement de la cellule que j’avais mis en place depuis 2013 sur la détection de la radicalisation. J’ai commencé mon propos en expliquant que la France sous-estimait « les poudrières que nous avions sur le territoire ». Les attentats du Bataclan qui se sont déroulés le lendemain m’ont tristement donné raison. Depuis, je suis membre de très nombreuses commissions sur le sujet.

Vous luttez de manière acharnée contre la déscolarisation, pour quelle raison ?

Lorsque l’on voit des jeunes errer dans la rue, c’est que nous avons raté un épisode. La déscolarisation est une problématique extrêmement importante pour nous. Si nous recevons un signalement d’un établissement scolaire nous relatant l’absence d’un élève durant 15 jours, nous convoquons les parents à la mairie dans les 48 heures. La mairie est la maison du peuple donc nous ne sommes pas là pour les juger, mais pour leur tendre la main.  La réactivité est essentielle pour garantir la paix sociale.

Votre politique sécuritaire à Cernay est-elle réalisable sur l’ensemble de l’Hexagone ?

Partout. Je reçois des maires très régulièrement et lorsqu’ils quittent la mairie, je leur fais un package avec un mode d’emploi. Je leur explique que le lien social et la présence sur le terrain sont essentiels. Les maires ont le pouvoir et les moyens d’appliquer tous les dispositifs que nous avons mis en place à Cernay.

Envisagez-vous de porter ce projet à l’échelle nationale ?

Oui. Je suis en pleine réflexion. Beaucoup de personnes me demandent « pourquoi ne fais-tu pas une société de conseil ? » Lorsque je vois des scènes de violences urbaines dans certaines villes, je suis choqué, car cela n’existe pas dans ma commune. La tolérance zéro est capitale. Je vous assure que cela fonctionne.

Après plus de 20 années en tant qu’élu comment s’assurer que la politique que vous menez fonctionne encore ?

Principe de réalité et pragmatisme. Tant que vous n’êtes pas déconnecté du terrain, vous prenez la température tous les jours. Je suis sur le terrain 7 jours sur 7. Nous avons toutes les structures qui nous permettent de mettre en place le vivre ensemble.

 

▶︎ Abonnez-vous à la newsletter l'Hebdo du Monde de la Sécurité pour recevoir un condensé de nos publications chaque semaine dans votre boite mail. 

 

Interviews similaires
[7 questions à...] Christian Prouteau, fondateur du GIGN 2/2

[7 questions à...] Christian Prouteau, fondateur du GIGN 2/2

Vendredi 06 Août 2021 | Catégorie : Interviews

Vous souhaitez connaitre les opinions des professionnels de la sécurité sur les enjeux sécuritaires d’aujourd’hui et de demain ? Le Monde de la Sécurité a interrogé pour vous ces acteurs souhaitant vous faire partager leurs expériences au travers d’interviews.

Le Monde de la Sécurité a pour objectif de vous informer au jour le jour sur le secteur de la sécurité en France. Ainsi, la plateforme réalise une veille informationnelle très minutieuse afin de vous proposer des interviews sur des thèmes actuels. Directeurs sûreté, chefs d’entreprises ou même personnalités publiques, les professionnels du secteur s’associent au Monde de la Sécurité pour développer la culture de la sécurité et de la sûreté chez le plus grand nombre. Professionnels, journalistes, étudiants ou simple visiteur curieux, vous verrez à travers ces interviews une réelle opportunité d'accroître votre appétence en matière de sécurité et de sûreté. 

Grâce à leurs témoignages, bénéficiez de l'expérience de ces professionnels pour être à même de comprendre le contexte sécuritaire actuel mais aussi le rôle de ces acteurs nous protégeant au quotidien. A travers le décryptage de phénomènes d’actualité, d’analyses poussées ou même de la description de leurs tâches du quotidien, ces professionnels ont à cœur de vous faire partager l’expérience de la sécurité.

Le Monde de la Sécurité s’attache à être le plus pédagogique possible pour permettre au plus grand nombre de s’acculturer au secteur de la sécurité. Au travers de vidéos ou de retranscriptions écrites, les interviews réalisées par le Monde de la Sécurité ont pour but de donner la parole aux experts afin qu’ils puissent nous donner leur vision éclairée par leur expérience et leur analyse.

Pour aller plus loin, le Monde de la Sécurité vous permet également de consulter des dizaines d’articles sur des sujets variés, toujours en lien avec la sécurité et la sûreté. 

Professionnels : inscrivez-vous !

Vous souhaitez référencer votre entreprise dans notre annuaire 

ou vos produits dans notre catalogue d’équipements ? 

Vous souhaitez annoncer votre prochain événement ? Faire paraître une offre d'emploi ?

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
Suivez-nous