Accès espace professionnel

NOS OFFRES PRO : Référencement & Visibilité

Sécurité privée : Les unions font la force - La tribune de Jean-Jacques Richard

Facebook Twitter Linkedin Imprimer

Sécurité privée : Les unions font la force - La tribune de Jean-Jacques Richard
 

Par Jean-Jacques Richard, directeur de la publication du Monde de la Sécurité

Publiée le 6 aout 2021 à 09h32

 

Je regarde depuis bien des années maintenant le secteur de la sécurité privée tenter de prendre son envol et être reconnu par le pouvoir exécutif à sa juste valeur. J’observe attentivement et je ne peux que constater que la situation évolue timidement malgré les efforts de nombre de ses représentants.

Le rapport des députés Thourot et Fauvergue intitulé « D’un continuum de sécurité vers une sécurité globale » était très prometteur, mais a été détricoté lorsqu’il a fallu le transposer en une loi.

Avec près de 300 000 personnes qui travaillent dans le secteur de la sécurité privée, tous secteurs confondus (surveillance humaine, électronique, conseil, etc.), et un chiffre d’affaires avoisinant les 14 milliards d’euros, nul doute que ce secteur devrait peser de tout son poids et être entendu et reconnu à sa juste valeur dans le paysage sécuritaire français.

Sur un plan stratégique, plusieurs aspects font qu’un secteur d’activité comme celui de la sécurité privée puisse réellement exister.

Le tout premier est l’union de ses acteurs afin qu’ils puissent parler d’une seule voix et avancer de manière groupée. Seule l’union fait la force, la désunion ne profitant qu’aux plus forts.

Le second paramètre est celui de la (re)connaissance et de la visibilité. Être visible consiste notamment à acculturer le plus grand nombre aux métiers de la sécurité privée. Il est stratégique d’informer et d’expliquer pour que tout un chacun comprenne et assimile les métiers du secteur. Combien de nos concitoyens connaissent le parcours de formation obligatoire d’un agent de sécurité ou savent qu’un agent de sécurité doit montrer patte blanche afin de pouvoir exercer ? Combien de nos concitoyens ont réellement compris l’utilité de déployer de la vidéoprotection ? etc.

La troisième composante est l’excellence, l’une des clefs de voûte pour permettre au secteur de trouver sa réelle place. De plus, le secteur se doit d’offrir des gages de professionnalisme et de probité indiscutables, sans lesquels la reconnaissance du plus grand nombre ne pourra voir le jour. Si nombre de sociétés ont parfaitement intégré ce niveau d’excellence, d’autres salissent encore la profession avec des postures totalement inadaptées, aussi bien en termes de management que sur un plan technique. De plus, Comment expliquer que certaines personnes puissent se targuer de la qualité « d’expert » en sûreté ou sécurité sans avoir suivi la moindre formation en la matière ? Comment se fait-il que des techniciens qui déploient des équipements mécaniques et/ou électroniques de sûreté ne fassent l’objet d’aucune vérification de leurs antécédents judiciaires ? Comment est-il possible d’endosser la qualité « d’expert » en cybercriminalité après avoir suivi un MOOC de 5 heures sur Internet ? Je pourrais sans aucune difficulté continuer cette liste d’interrogations qui pourrait aisément se transformer en une liste à la Prévert.

Le quatrième paramètre repose quant à lui sur une nécessaire et obligatoire coordination des forces en présence. Si l’on veut parler de continuum de sécurité et donc créer un véritable lien entre les secteurs public et privé, il est primordial qu’une entité officielle ait la charge de coordonner l’ensemble. Sans une telle entité, il est illusoire de parler de continuum de sécurité.

Enfin, il y a un cinquième point qui est le nerf de la guerre. Ce point concerne le niveau de rémunération des différents acteurs du secteur privé, car une véritable alliance public-privé en matière de sécurité ne fonctionnera pas sur une politique de référencement basée sur le « moins disant ». Que penser des appels d’offres publics où le prix représente 60 % ou 70 % de la notation finale et où l’offre technique arrive au second plan ? Le budget sécurité ne peut plus être une variable d’ajustement d’un budget global, sans quoi les économies d’un jour se transforment en gouffre financier le lendemain.

La Coupe du Monde de Rugby en 2023 et les Jeux olympiques de 2024 à Paris réclameront un savoir-faire à la hauteur des enjeux sécuritaires de ces 2 évènements. Pour ce faire, les rouages entre les forces publiques de sécurité et celles du privé devront être parfaitement huilés afin de répondre à toutes les attentes en la matière.

Nous pouvons toujours attendre, faire des ronds dans l’eau, réfléchir encore et encore… ou bien passer à l’action. Si nous voulons changer le cours des évènements en matière de sécurité en France, il ne fait aucun doute que le secteur privé a son rôle à jouer. Pour ce faire, le secteur privé doit avancer d’un seul bloc et cultiver l’excellence dans tous les domaines. Et les politiques doivent ne pas avoir peur d’éventuelles dérives, car les dérives ne se matérialisent que si le cap n’a pas été clairement fixé et que l’équipage n’est pas dûment encadré.

 

▶︎ Abonnez-vous à la newsletter l'Hebdo du Monde de la Sécurité pour recevoir un condensé de nos publications chaque semaine dans votre boite mail. 

 

Tribunes similaires
11 septembre 2001 - La tribune de Jean-Jacques Richard

11 septembre 2001 - La tribune de Jean-Jacques Richard

Jeudi 09 Septembre 2021 | Catégorie : Tribunes
Vous avez dit globale ? - La tribune de Michel Mathieu

Vous avez dit globale ? - La tribune de Michel Mathieu

Mercredi 05 Mai 2021 | Catégorie : Tribunes
Vous avez dit continuum ? - La tribune de Michel Mathieu

Vous avez dit continuum ? - La tribune de Michel Mathieu

Vendredi 19 Mars 2021 | Catégorie : Tribunes
Recevez nos newsletters
Recevez nos newsletters
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
SUIVEZ NOUS
  • Linkedin
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Instagram
Archives

Vous souhaitez en apprendre plus sur les enjeux sécuritaires actuels ? Retrouvez les tribunes du Monde de la Sécurité, donnant la parole aux experts de la sécurité et de la sûreté.

Les débats sur la sécurité et la sûreté au sens large fleurissent, et les avis d’experts sont parfois divergents. Pour autant, certains désaccords sont le fruit d’avancées dans le domaine, et constituent la source de progrès significatifs.

Le Monde de la Sécurité a décidé d’offrir un espace d’expression aux experts à travers la rédaction de tribunes. Publié sur le Monde de la Sécurité, ce contenu exclusif vous permettra en tant que professionnel, de vous exprimer librement sur des problématiques ciblées, mais variées. Ces tribunes sont alors un moyen de diffuser des idées et des hypothèses contribuant à faire progresser la culture de la sécurité

En tant que visiteurs, les tribunes vous permettront de découvrir, de comprendre ou même de comparer des points de vue de professionnels du secteur, afin d’enrichir vos connaissances et vos compétences sur les problématiques liées au paysage sécuritaire français. Vous serez à même grâce à la lecture de ce contenu instructif, de vous forger une opinion et d’élargir votre vision sur ces thématiques.

Vous retrouverez également sur le Monde de la Sécurité une multitude de publications au sein du Média sous des angles différents pour aller plus loin dans vos recherches.

Vous souhaitez apporter votre pierre à l’édifice et collaborer avec le Monde de la Sécurité en rédigeant une tribune ? Entrez en contact avec nos équipes par mail, téléphone ou via notre formulaire de contact

Professionnels : Offrez une vitrine à votre activité !

Profitez de nos pages vitrines haut de gamme pour présenter votre société dans notre Annuaire /vos matériels et solutions dans Équipement /vos événements dans notre Agenda.

Diffusez vos Offres d'emploi auprès de notre communauté ciblée.

Distinguez-vous & gagnez en notoriété en occupant des espaces publicitaires privilégiés.

Pour tous vos besoins de rayonnement et de communication, Le Monde de la Sécurité vous propose des solutions à vos mesures

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
Suivez-nous