Accès espace professionnel

NOS OFFRES PRO : Référencement & Visibilité

[Décryptage] Les voitures radars privées

Facebook Twitter Linkedin Imprimer

[Décryptage] Les voitures radars privées

À l’occasion de la journée internationale de la sécurité routière focus sur un outil très spécial. Les voitures privées équipées de radars qui sillonnent les routes françaises vont augmenter d'ici quelques semaines. Elles sont pour le moment au nombre de 83. Elles devraient passer à 226 d'ici la fin de l'année, pour arriver à 450 en 2023.

 

 

Par Ugo Maillard du Monde de la Sécurité 

Publié le 13 octobre 2021 à 12h47

 

Le privé au service de la sécurité routière. C'est un véhicule équipé d'un radar nouvelle génération, capable de flasher un véhicule en roulant. Ces voitures radars ne sont pas nouvelles. Conduites depuis 2013 par les policiers et les gendarmes, elles ont été ouvertes aux chauffeurs privés en 2018. Ces derniers restent au volant du véhicule pour une durée de 6 heures, contre 1h45 pour les forces de l'ordre. Le plan de route est établi au préalable par l'autorité des forces de l'ordre locales, sous l'autorité de la préfecture.

Depuis 2018, ce sont donc des chauffeurs privés qui se trouvent derrière le volant du véhicule. Un profil précis est requis au cours de l'embauche : il faut être titulaire d'un permis avec au moins dix points, avoir un casier vierge, et idéalement des expériences dans le domaine de la conduite.

Le contrat établi avec la société privée permet d'avoir une rémunération fixe de 22 000 euros par an, soit 1400 euros nets par mois. Aucune prime n'est donnée en fonction du nombre de flashs, est-il précisé. Le fait de mettre des chauffeurs privés au volant de ces véhicules permet aux forces de l'ordre de se concentrer sur d'autres interventions, comme le contrôle d’alcoolémie.

 

Une technologie très discrète

 

Ces voitures sont équipées d'un radar embarqué nouvelle génération qui peut contrôler la vitesse et ce même lorsqu’il est en mouvement. Il fonctionne avec un système infrarouge, et ne sera donc pas détectable par flash comme pour les fixes. La particularité de ces véhicules repose sur le fait qu'ils sont discrets et se fondent dans la masse. D'après le quotidien, les voitures utilisées sont des berlines classiques, on peut retrouver plusieurs marques parmi les véhicules déjà en circulation : Peugeot 308, Dacia Sandero, Ford Focus, Volkswagen Passat, Seat Leon ou encore Skoda Octavia.

Il sera toutefois possible, si l'on se trouve suffisamment près du véhicule en question, de remarquer l'appareil volumineux qui se trouve sur le tableau de bord et sur la plage arrière. Mais, le conducteur qui se fera contrôler en excès de vitesse, devrait surtout ne s'en rendre compte qu'une fois l'amende reçue.

Depuis 2018, des voitures tests sillonnent quatre régions de France. Dorénavant, elles vont être étendues à sept régions. Il sera donc possible de se faire contrôler sur une autoroute, une départementale, ou une nationale, de Bretagne, Nouvelle-Aquitaine, Bourgogne-Franche-Comté, Hauts de France, Grand Est, Centre Val-de-Loire, ainsi que sur celles de Normandie et des Pays de la Loire.

 

 

▶︎ Recevez tous les lundis un condensé de nos publications directement dans votre boite mail. C'est gratuit. 

JE M'ABONNE À L'HEBDO

Articles similaires
Recevez nos newsletters
Recevez nos newsletters
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
SUIVEZ NOUS
  • Linkedin
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Instagram
Archives
Professionnels : Offrez une vitrine à votre activité !

Profitez de nos pages vitrines haut de gamme pour présenter votre société dans notre Annuaire /vos matériels et solutions dans Équipement /vos événements dans notre Agenda.

Diffusez vos Offres d'emploi auprès de notre communauté ciblée.

Distinguez-vous & gagnez en notoriété en occupant des espaces publicitaires privilégiés.

Pour tous vos besoins de rayonnement et de communication, Le Monde de la Sécurité vous propose des solutions à vos mesures

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
Suivez-nous