Accès espace professionnel

NOS OFFRES PRO : Référencement & Visibilité

[Décryptage] Samuel Paty : Où en est l’enquête ?

Facebook Twitter Linkedin Imprimer

[Décryptage] Samuel Paty : Où en est l’enquête ?

Un an après l'assassinat du professeur d'histoire-géographie, les juges antiterroristes tentent de mesurer l'étendue de la connaissance du projet d'Abdoullakh Anzorov par chacune des quinze personnes mises en examen.

 

 

 

Par Ugo Maillard du Monde de la Sécurité 

Publié le 14 octobre 2021 à 11h20

Le 16 octobre 2020 en fin d'après-midi, Samuel Paty est poignardé puis décapité près de son collège de Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines par Abdoullakh Anzorov, jeune réfugié tchétchène radicalisé, tué peu de temps après par la police.

Avant les faits, plusieurs étapes importantes et plusieurs personnes ont attiré le regard des enquêteurs. Le père de la fille qui rapporte à ses parents que Samuel Paty a montré des caricatures de Mahomet, Brahim Chnina. La connaissance du passage à l'acte d'Abdoullakh Anzarov par les quinze personnes liées à cette affaire est donc scrutée.

Au fil de leurs investigations, les policiers ont établi quatre cercles de suspects. D'abord celui des soutiens matériels d'Abdoullakh Anzorov. Deux de ses connaissances de sa ville d'Évreux, ont été mis en examen pour « complicité d'assassinat » terroriste pour l'avoir accompagné acheter un couteau et des pistolets à billes.

Quid des collégiens et de ses complices ?

Deuxième cercle de complicité, les collégiens. Cinq d'entre eux, âgés de 13 à 15 ans lors des faits, sont soupçonnés d'avoir désigné le professeur à son meurtrier. Poursuivis pour « complicité d'assassinat » terroriste, ils ont été placés sous contrôle judiciaire. La fille de M. Chnina a, elle, été mise en examen pour « dénonciation calomnieuse ». Elle a reconnu avoir menti sur sa présence au fameux cours sur la laïcité de Samuel Paty. Son père, Brahim Chnina est lui poursuivi pour les vidéos où il dénonce Samuel Paty et pour avoir eu des contacts avec le tueur.

Au militant islamiste qui avait soutenu M. Chnina, Abdelhakim Sefrioui, les juges reprochent une autre vidéo diffusée avant le drame. Son camp conteste qu'Abdoullakh Anzorov l'ait vue.

La cour d'appel de Paris en juin puis la Cour de cassation le mois dernier ont validé les poursuites du militant islamiste. « Toute l'institution judiciaire considère que cette vidéo est un acte de complicité », a notamment expliqué Virginie Le Roy, avocate de la famille de Samuel Paty. L’avocate poursuit et précise que la vidéo « donne une dimension religieuse, politique et nationale à l'incident ».

Une Nîmoise mise en examen

Autre série de suspects, ceux qui sont soupçonnés d'avoir encouragé Abdoullakh Anzorov dans ses projets d'attaque, même sans en connaître les détails précis. Un Russe d'origine tchétchène et un Français de 18 ans, ainsi qu'une adolescente de 17 ans, ont été mis en examen début novembre 2020. 

Fin juin, une femme de 33 ans interpellée à Nîmes a été mise en examen pour "association de malfaiteurs terroriste" et placée sous contrôle judiciaire. Elle est soupçonnée d'avoir été en contact avec l'assaillant avant l'attaque et, selon une source proche du dossier, de lui avoir transféré la vidéo de Brahim Chnina.

L'enquête se poursuit : des investigations sont en cours pour décrypter certains messages entre protagonistes et des confrontations sont attendues dans les prochains mois.

 

▶︎ Recevez tous les lundis un condensé de nos publications directement dans votre boite mail. C'est gratuit. 

JE M'ABONNE À L'HEBDO

 

Articles similaires
[Décryptage] Depuis 2015, la France meurtrie par les attentats

[Décryptage] Depuis 2015, la France meurtrie par les attentats

Vendredi 12 Novembre 2021 | Catégorie : Terrorisme
Un policier poignardé à Cannes : la piste terroriste envisagée

Un policier poignardé à Cannes : la piste terroriste envisagée

Lundi 08 Novembre 2021 | Catégorie : Terrorisme
[Décryptage] L’attentat de Notre-Dame de Nice, un an après

[Décryptage] L’attentat de Notre-Dame de Nice, un an après

Vendredi 29 Octobre 2021 | Catégorie : Terrorisme
Professionnels : Offrez une vitrine à votre activité !

Profitez de nos pages vitrines haut de gamme pour présenter votre société dans notre Annuaire /vos matériels et solutions dans Équipement /vos événements dans notre Agenda.

Diffusez vos Offres d'emploi auprès de notre communauté ciblée.

Distinguez-vous & gagnez en notoriété en occupant des espaces publicitaires privilégiés.

Pour tous vos besoins de rayonnement et de communication, Le Monde de la Sécurité vous propose des solutions à vos mesures

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
Suivez-nous