Accès espace professionnel

NOS OFFRES PRO : Référencement & Visibilité

[Décryptage] Missile hyper sonique, l’arme ultime ?

Facebook Twitter Linkedin Imprimer

[Décryptage] Missile hyper sonique, l’arme ultime ?

La Chine a testé, en août, un missile hypersonique à capacité nucléaire qui a fait le tour du monde avant de se diriger à toute vitesse vers sa cible. Cette avancée technologique a surpris les services de renseignement américains.

 

 

 

Par Ugo Maillard du Monde de la Sécurité 

Publié le 18 octobre 2021 à 11h35

La Chine a testé une nouvelle capacité spatiale avec un missile hypersonique en orbite, a rapporté ce samedi 16 octobre, le Financial Times. Pékin aurait lancé en août un missile à capacité nucléaire qui a fait le tour de la Terre en orbite basse avant de descendre vers sa cible, ratée de plus de 32 kilomètres.

Les États-Unis ont développé des armes anti-missiles très performantes, qui constituaient un « bouclier » efficace contre les missiles balistiques actuellement déployés dans plusieurs armées susceptibles de viser le sol américain, la Russie, la Chine ou même théoriquement l’Iran ou la Corée du nord.

Les missiles hypersoniques, par leur vitesse et la capacité d’en changer la trajectoire en cours de route, risquent de rendre les armes anti-missiles américaines dépassées. C’est en ça que nous sommes dans un « moment Spoutnik », la Chine serait en train de dépasser les États-Unis dans un type d’armements particulièrement sensible.

 

Une arme très dangereuse

Contrairement aux apparences, les missiles hypersoniques ne sont pas forcément plus rapides que les missiles balistiques. Un missile hypersonique vole à basse altitude. Il est lancé lui aussi à grande vitesse, mais il est freiné par l’atmosphère. Il ralentit tout au long de son trajet et il peut finir par être plus lent qu’un missile balistique. La grande différence est que le missile hypersonique est manœuvrable, ce qui rend sa trajectoire difficilement prévisible et son interception difficile.

S’il s’agit d’un planeur hypersonique, les systèmes de détection antimissiles qui mesurent des sources de chaleur risquent de ne « reconnaître le missile qu’après son largage, trop tard pour l’intercepter », explique-t-on au Pentagone. Les missiles développés par la Chine et la Russie sont capables d’emporter une charge nucléaire, alors que Washington assure que son programme hypersonique est destiné à des missiles conventionnels.

 

Une technologie bientôt exploitée en France

La France est l’une des nations les plus militarisées au monde. Celle-ci prévoit donc, comme d’autres, de tester des missiles hypersoniques. Or, l’armée de notre pays pourrait prochainement tester le V-Max, mis au point par ArianeGroup.  « La DGA a notifié un contrat d’études à ArianeGroup, qui s’appuiera sur les recherches de l’Onera, pour réaliser un prototype de planeur hypersonique à l’horizon de 2021. Envoyé par une fusée-sonde, le planeur non propulsé doit rebondir sur les couches de l’atmosphère à une vitesse supérieure à Mach 5 », expliquait Joël Barre de la Direction générale de l’armement.

 

 

▶︎ Recevez tous les lundis un condensé de nos publications directement dans votre boite mail. C'est gratuit. 

JE M'ABONNE À L'HEBDO

Articles similaires
[Décryptage] Talibans et État islamique, pourquoi s’affrontent-ils ?

[Décryptage] Talibans et État islamique, pourquoi s’affrontent-ils ?

Mercredi 03 Novembre 2021 | Catégorie : International
Professionnels : Offrez une vitrine à votre activité !

Profitez de nos pages vitrines haut de gamme pour présenter votre société dans notre Annuaire /vos matériels et solutions dans Équipement /vos événements dans notre Agenda.

Diffusez vos Offres d'emploi auprès de notre communauté ciblée.

Distinguez-vous & gagnez en notoriété en occupant des espaces publicitaires privilégiés.

Pour tous vos besoins de rayonnement et de communication, Le Monde de la Sécurité vous propose des solutions à vos mesures

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
Suivez-nous