Accès espace professionnel

NOS OFFRES PRO : Référencement & Visibilité

[Décryptage] Le gang de Roubaix, braqueurs devenus terroristes

Facebook Twitter Linkedin Imprimer

[Décryptage] Le gang de Roubaix, braqueurs devenus terroristes

Il y a 25 ans, le Raid menait l'assaut contre une bande de braqueurs, devenus terroristes islamistes. Une première sur le sol français qui va donner l’impulsion à une nouvelle ère du terrorisme en France.

 

 

 

Par Ugo Maillard du Monde de la Sécurité 

Publié le 19 octobre 2021 à 14h18

Il est 6 heures, le 29 mars 1996, dans le quartier de l'Alma à Roubaix, lorsque le Raid donne l'assaut contre le gang de Roubaix, apparemment une bande de braqueurs, mais engagée dans une dérive islamiste. Une tendance nouvelle qui va s’installer faisant de nombreux délinquants, des djihadistes.

Du 27 janvier au 8 février, plusieurs hold-up et braquages ultra-violents avec armes de guerre ont lieu dans la métropole lilloise, une fusillade faisant un mort à Roubaix. Mais après le 8 février, tout s’arrête net. On le saura après : deux à trois sont repartis en Bosnie, avec leur maigre butin pour acheter de l'armement lourd et faire quelque chose d'encore plus sérieux. Le 25 mars, un fourgon de la Brinks est ainsi attaqué à Leers au lance-roquettes, à la kalachnikov et à la grenade. Le 27, les enquêteurs réalisent que des membres du gang ont fait un aller-retour à Molenbeek, aujourd'hui fief présumé du djihadisme en Europe. Le 28 mars, la violence monte encore d'un cran : un attentat à la voiture piégée, garée devant l'ancien commissariat, est évité de justesse, à quelques jours d'une réunion du G7 dans la capitale des Flandres.

Cette tentative manquée précipite l'assaut du Raid. Quatre des malfaiteurs, tous issus de la jeunesse roubaisienne immigrée du Maghreb et de Turquie, meurent dans l'effondrement et l'incendie de la maison provoqués par des grenades qu'ils avaient lancées.

 

L'antiterrorisme tenu à l'écart

Le jour de la fusillade, Jean-Louis Debré, alors ministre de l'Intérieur, explique pourtant que cette affaire relève du « grand banditisme » et nullement « du terrorisme » ou de « l'islamisme ». Les spécialistes de la lutte antiterroriste, eux, sont dépités d'être tenus à l'écart de l'enquête, persuadés qu'il ne s'agissait pas de simples délinquants, mais bien de partisans d'un islam radical.

Parmi les dix membres de la bande, figurent en effet deux convertis, surnommés parfois "les ch'tis d'Allah", nés dans des familles catholiques ouvrières : Lionel Dumont et Christophe Caze. Ce dernier est tué le lendemain en Belgique lors de sa fuite et considéré comme le cerveau du groupe.

 

Un tournant dans l’Histoire du terrorisme en France

La route du gang de Roubaix épouse en effet celle de la Bosnie, où plusieurs membres ont combattu dans les rangs des moudjahidines de Zenica en 1994 et 1995, des soldats de l'islam venus combattre les Serbes aux côtés de l'armée bosniaque. Le politologue Gilles Kepel, dans son ouvrage Passion française rappelle, lui, « qu'après les accords de Dayton de décembre 1995, Caze et Dumont s'étaient recyclés dans le djihad sur le territoire français ».  Au croisement entre grand banditisme et terrorisme islamiste, ils prolongeaient à leur manière, l'épopée meurtrière de Khaled Kelkal, abattu quelques mois auparavant le 29 septembre 1995 dans la banlieue lyonnaise. Selon le chercheur, ils « anticipaient l'affaire Merah » en 2012, après seize années qui avaient marqué une longue pause du terrorisme djihadiste dans l'Hexagone.

Sur les dix membres du gang, quatre sont tués lors de l'assaut, un est tué le lendemain, deux sont incarcérés, deux ont été libérés au début des années 2010 et 1 n'a jamais été retrouvé.

 

▶︎ Recevez tous les lundis un condensé de nos publications directement dans votre boite mail. C'est gratuit. 

JE M'ABONNE À L'HEBDO

 

Articles similaires
[Un peu d'Histoire] Ilan Halimi, enlevé et séquestré parce que juif

[Un peu d'Histoire] Ilan Halimi, enlevé et séquestré parce que juif

Mercredi 19 Janvier 2022 | Catégorie : Délinquance et Criminalité
Les rois de l’évasion en France

Les rois de l’évasion en France

Mardi 18 Janvier 2022 | Catégorie : Délinquance et Criminalité
[Décryptage] Explosion des arnaques aux billets de Monopoly ou de poker

[Décryptage] Explosion des arnaques aux billets de Monopoly ou de poker

Mercredi 12 Janvier 2022 | Catégorie : Délinquance et Criminalité
Professionnels : Offrez une vitrine à votre activité !

Profitez de nos pages vitrines haut de gamme pour présenter votre société dans notre Annuaire /vos matériels et solutions dans Équipement /vos événements dans notre Agenda.

Diffusez vos Offres d'emploi auprès de notre communauté ciblée.

Distinguez-vous & gagnez en notoriété en occupant des espaces publicitaires privilégiés.

Pour tous vos besoins de rayonnement et de communication, Le Monde de la Sécurité vous propose des solutions à vos mesures

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
Suivez-nous