Accès espace professionnel

NOS OFFRES PRO : Référencement & Visibilité

Un policier poignardé à Cannes : la piste terroriste envisagée

Facebook Twitter Linkedin Imprimer

Un policier poignardé à Cannes : la piste terroriste envisagée

Ce lundi matin, un policier cannois a été poignardé à l’arme blanche. Le ministre de l’Intérieur a précisé que « l’agresseur a été neutralisé par ses collègues ». Une enquête est ouverte.

 

 



Par Ugo Maillard du Monde de la Sécurité 

Publié le 8 novembre 2021 à 11h07

« Au nom du prophète » : c’est en prononçant ces mots qu’un homme a attaqué ce matin un fonctionnaire de police. Il est aux alentours de 6h15, lorsqu’un homme muni d’une arme blanche agresse un policier devant le commissariat de Cannes. Le fonctionnaire de police qui était alors au volant d’un véhicule a été sauvé grâce à son gilet pare-balles. Selon des sources policières, l’assaillant a été neutralisé par un autre policier qui a ouvert le feu. Pour l’heure, nous n’avons aucune information concernant cet homme hormis ces mots prononcés lors de l’attaque. Au regard de cette revendication, les enquêteurs en charge des premières vérifications déclarent avoir « envisagé la piste terroriste ».

Toujours selon les premières informations étayées par la police, l’homme, après avoir blessé ce premier policier au thorax, a tenté de s’en prendre à un autre policier présent dans la voiture avant d’être neutralisé.

Le ministre de l’Intérieur se rend sur place

Une heure seulement après cette attaque, le ministre de l’Intérieur a été le premier à évoquer cet acte sur les réseaux sociaux. Par le biais de son compte Twitter, Gérald Darmanin a apporté des précisions quant à ce geste encore inexpliqué. Il a indiqué dans le même temps qu’il se rendrait dans la matinée à Cannes. La police judiciaire de Nice qui s’est saisie de l’enquête devra établir dans les prochaines heures si ce geste est un acte terroriste.

Comment qualifier un acte de « terroriste » ?

Dans un premier temps, cette qualification juridique revient au juge d’instruction qui prend la décision ou non de saisir le parquet anti-terroriste. Une fois le parquet saisi, il revient aux enquêteurs de déterminer si l’infraction est en lien avec le terrorisme. Dans la majeure partie des cas, ce travail peut se révéler très bref, notamment du fait des antécédents de l’assaillant.

En revanche, il existe des situations où la personne ayant commis une infraction n’a pas de lien avéré avec une organisation terroriste. Dans ce cas de figure, les enquêteurs doivent se pencher sur le profil de l’auteur, ses relations, son parcours de vie, ses convictions personnelles. Dans un second temps, l’objectif sera de cerner quelles conséquences l’auteur recherchait à travers son acte.


▶︎ Recevez tous les lundis
 un condensé de nos publications directement dans votre boite mail. C'est gratuit. 

JE M'ABONNE À L'HEBDO

Articles similaires
[Un peu d'Histoire] La prise d’otages de l’Hyper Cacher

[Un peu d'Histoire] La prise d’otages de l’Hyper Cacher

Dimanche 09 Janvier 2022 | Catégorie : Terrorisme
[Un peu d'Histoire] L’attentat de Charlie Hebdo

[Un peu d'Histoire] L’attentat de Charlie Hebdo

Vendredi 07 Janvier 2022 | Catégorie : Terrorisme
Professionnels : Offrez une vitrine à votre activité !

Profitez de nos pages vitrines haut de gamme pour présenter votre société dans notre Annuaire /vos matériels et solutions dans Équipement /vos événements dans notre Agenda.

Diffusez vos Offres d'emploi auprès de notre communauté ciblée.

Distinguez-vous & gagnez en notoriété en occupant des espaces publicitaires privilégiés.

Pour tous vos besoins de rayonnement et de communication, Le Monde de la Sécurité vous propose des solutions à vos mesures

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
Suivez-nous