Accès espace professionnel

NOS OFFRES PRO : Référencement & Visibilité

[Interview] Clarisse Ginet, fondatrice et CEO de Texplained

Facebook Twitter Linkedin Imprimer

[Interview] Clarisse Ginet, fondatrice et CEO de Texplained

Clarisse Ginet est à la tête de Texplained. La société est spécialisée dans l’extraction de données d’une puce électronique. La cheffe d’entreprise se livre sur son rôle et sur les missions de Texplained

 

Par Ugo Maillard du Monde de la Sécurité 

Publié le 07 decembre 2021 à 15h20

Quel est votre rôle au sein de Texplained ?

Je dirige l’entreprise. Nous sommes deux associés et nous avons quatre salariés au sein de l’entreprise. Je m’occupe de la gestion de l’entreprise au sens large et mon associé est en charge de la partie technique. Donc mon rôle est de m’occuper de la stratégie, des ressources humaines, de la comptabilité, du fiscal, de la finance, de l’administratif… ce qui en fait un rôle très diversifié.

De manière assez brève, quel est le cœur de métier de Texplained ?

Texplained est une société spécialisée dans la rétro conception et l’extraction de données d’une puce électronique.

Vous couvrez presque l’entièreté du processus de cyber sécurité en ce qui concerne les puces électroniques, ce qui n’est pas commun. Est-ce une volonté de ne pas se spécialiser sur une approche du cyber ?

Au niveau de notre métier, ce que nous faisons est ultra spécialisé et très rare. Il existe très peu d’entreprises dans le monde qui font ce que nous proposons. Il se trouve qu’avec nos outils et nos compétences, il nous est possible d’avoir de nombreuses applications et exploitations envisageables pour des besoins et des clients complètement différents.

Quels sont vos clients ?

Lorsque l’on parle d’extraction de données, cette technologie peut intéresser les polices scientifiques du monde entier qui ont besoin des preuves contenues dans les téléphones les plus protégés du marché. Nos services peuvent également intéresser un industriel qui vend des produits ayant besoin d’évolution pour son logiciel. Cela peut également être un gouvernement qui souhaite vérifier s’il n’existe pas de failles dans la puce qu’il vient de commander. Nous travaillons également avec les fabricants de puces qui souhaitent tester leur produit pour connaître la fiabilité de leur sécurité. Dans l’absolu, la majorité de nos services sont vendus à l’export.

De fait, il existe de nombreuses applications différentes en raison de la spécificité de notre métier.

Est-ce que ces différentes applications de vos produits sont relativement simples à modifier et à interchanger ?

Non. Il faut vraiment considérer que nous faisons de la recherche. Cela implique que pour chaque projet, il faut mettre de nouvelles recettes en place pour obtenir ce que nous souhaitons. Notre ambition est de faire avancer la recherche et ainsi faire évoluer l’état de l’art dans le domaine.

C’est une jeune société puisqu’elle a été créée en 2013, comment se faire une place ?

Il faut une compétence ultra-pointue. Les clients nous contactent depuis le monde entier puisque nous sommes assez visible du fait du caractère rare de nos services. C’est une technologie extrêmement difficile à mettre en œuvre et peu de personnes se risquent à essayer.

Quelles sont vos ambitions sur le long terme ?

Nous souhaitons poursuivre notre développement et cela passe par une remise à niveau de notre laboratoire. Dans un second temps, nous souhaitons acquérir de nouvelles machines pour perfectionner notre extraction de données. Enfin, nous travaillons sur notre logiciel qui va nous permettre d’automatiser encore plus les tâches.

Aujourd’hui, lorsque nous analysons une puce, nos ingénieurs travaillent sur cette puce pour extraire les données que nous recherchons. Notre ambition est de développer une intelligence artificielle qui soit capable d’agir presque en pleine autonomie.

La rareté d’offres sur le marché de l’extraction de données dans une puce n’est-elle pas due à une menace et un besoin faible ?

Je pense que le domaine est sous-estimé. Nous sommes moins bien armés que les personnes et entités malveillantes, car ils ont des moyens bien supérieurs aux nôtres. Nous ne savons pas tout et il faut bien comprendre que certains acteurs, comme des États, ont tout intérêt à ne pas surexposer cette technologie. Cacher une donnée dans une puce n’est pas suffisant. Nous travaillons sur la base d’une boîte noire qui nous permet de retracer toutes les actions effectuées sur la puce, nous sommes quasiment les seuls « white hat » à avoir ces compétences et capacités d’accès aux données les plus enfouies dans les puces électroniques.

Est-ce un risque pour une personne « lambda » ?

Absolument, car nous parlons de données. À l’heure du RGPD et autres, la donnée est capitale et très sensible. Lorsque l’on parle d’une puce, cela couvre tout le spectre, que ce soit les données personnelles, industrielles ou au niveau de l’État.

 


▶︎ Recevez tous les lundis
 un condensé de nos publications directement dans votre boite mail. C'est gratuit. 

JE M'ABONNE À L'HEBDO

 

 

Interviews similaires
[Interview] Michaël Sibilleau, directeur général du GPIS-GIE

[Interview] Michaël Sibilleau, directeur général du GPIS-GIE

Mardi 11 Janvier 2022 | Catégorie : Interviews
[Interview] Jérôme Traisnel, Fondateur et CEO de SlimPay

[Interview] Jérôme Traisnel, Fondateur et CEO de SlimPay

Jeudi 02 Décembre 2021 | Catégorie : Interviews
Recevez nos newsletters
Recevez nos newsletters
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
SUIVEZ NOUS
  • Linkedin
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Instagram
Archives

Vous souhaitez connaitre les opinions des professionnels de la sécurité sur les enjeux sécuritaires d’aujourd’hui et de demain ? Le Monde de la Sécurité a interrogé pour vous ces acteurs souhaitant vous faire partager leurs expériences au travers d’interviews.

Le Monde de la Sécurité a pour objectif de vous informer au jour le jour sur le secteur de la sécurité en France. Ainsi, la plateforme réalise une veille informationnelle très minutieuse afin de vous proposer des interviews sur des thèmes actuels. Directeurs sûreté, chefs d’entreprises ou même personnalités publiques, les professionnels du secteur s’associent au Monde de la Sécurité pour développer la culture de la sécurité et de la sûreté chez le plus grand nombre. Professionnels, journalistes, étudiants ou simple visiteur curieux, vous verrez à travers ces interviews une réelle opportunité d'accroître votre appétence en matière de sécurité et de sûreté. 

Grâce à leurs témoignages, bénéficiez de l'expérience de ces professionnels pour être à même de comprendre le contexte sécuritaire actuel mais aussi le rôle de ces acteurs nous protégeant au quotidien. A travers le décryptage de phénomènes d’actualité, d’analyses poussées ou même de la description de leurs tâches du quotidien, ces professionnels ont à cœur de vous faire partager l’expérience de la sécurité.

Le Monde de la Sécurité s’attache à être le plus pédagogique possible pour permettre au plus grand nombre de s’acculturer au secteur de la sécurité. Au travers de vidéos ou de retranscriptions écrites, les interviews réalisées par le Monde de la Sécurité ont pour but de donner la parole aux experts afin qu’ils puissent nous donner leur vision éclairée par leur expérience et leur analyse.

Pour aller plus loin, le Monde de la Sécurité vous permet également de consulter des dizaines d’articles sur des sujets variés, toujours en lien avec la sécurité et la sûreté. 

Professionnels : Offrez une vitrine à votre activité !

Profitez de nos pages vitrines haut de gamme pour présenter votre société dans notre Annuaire /vos matériels et solutions dans Équipement /vos événements dans notre Agenda.

Diffusez vos Offres d'emploi auprès de notre communauté ciblée.

Distinguez-vous & gagnez en notoriété en occupant des espaces publicitaires privilégiés.

Pour tous vos besoins de rayonnement et de communication, Le Monde de la Sécurité vous propose des solutions à vos mesures

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
Suivez-nous