Accès espace professionnel

NOS OFFRES PRO : Référencement & Visibilité

[Cest quoi... ?] Les gardes champêtres, des agents aux missions méconnues, mais en pleine évolution

Facebook Twitter Linkedin Imprimer

[Cest quoi... ?] Les gardes champêtres, des agents aux missions méconnues, mais en pleine évolution

Après des mois de pression, les gardes champêtres ont acquis gain de cause. De nombreuses avancées, comme l'officialisation d’une tenue de service, ont été obtenues. Un geste symbolique, mais important pour cette « police rurale ».

 

 

 

Par Ugo Maillard du Monde de la Sécurité 

Publié le 12 janvier 2022 à 17h25

Une police au rôle prépondérant. Fruit de mois de lobbying, les instances représentatives des gardes champêtres ont enfin obtenu de nouveaux droits. Le risque pour la profession était d’être fusionnée avec la police municipale. Une aberration pour les agents sur le terrain qui défendent la spécificité et la technicité de leurs attributions, notamment leur rôle de « police rurale », mais aussi de « police environnementale », enjeux pour le moins actuels.

Le mépris des pouvoirs publics

Depuis des années, les gardes champêtres se considèrent comme sous-estimés, voire négligés. Un sentiment qui a pris tout son sens lors des débats sur la loi « sécurité globale ». Le député LREM du Rhône, Thomas Rudigoz, avait déclaré : « je connaissais le garde champêtre de Spirou et Fantasio, mais je pensais que ces agents avaient disparu. » Une touche d’humour qui n’est pas passé dans les rangs des gardes champêtres.

La mobilisation massive de tous les acteurs du secteur a permis d’obtenir des avancées législatives qui viennent s’additionner au récent changement en ce qui concerne le volet judiciaire. 

Plus qu’un symbole

Les gardes champêtres ont obtenu la création et l’officialisation d’une tenue de service, d’une sérigraphie pour les véhicules et de cartes professionnelles uniformisées. Si ces trois éléments peuvent sembler évidents, cela n’était pas mis en place avant. L’uniforme et les galons de garde champêtre étaient jusqu’à présent à l’appréciation du maire ou de l’office qui dirige les gardes champêtres. C’est désormais une époque révolue.

Il n’empêche que la lutte administrative n’est pas terminée pour ces unités qui réclament un statut policier « mieux identifié et mieux respecté ». Pour les représentants, cette évolution de statut doit passer par l’ajout de l’appellation de « police rurale » à côté de celle de garde champêtre territorial. En outre, les gardes champêtres ont été ajoutés dans l’article renforçant les peines pour les auteurs de violences contre les forces de l’ordre.

Les missions d’un garde champêtre

Les premiers gardes champêtres sont instaurés depuis le Moyen-âge. Depuis 1958, les gardes champêtres ont perdu la qualité d’officier de police judiciaire, mais ils en ont gardé certaines prérogatives. Ce fonctionnaire territorial dispose en effet d’un arsenal juridique important afin de rechercher et constater par procès-verbal les contraventions et les délits portant atteinte aux propriétés rurales, aux forêts et à l’environnement… ainsi qu’aux règlements et arrêtés de police municipale, des mairies ou des préfets. Leur présence au cœur des espaces ruraux, dissuasive et préventive, permet d’assurer au jour le jour une véritable surveillance.

Pêche, chasse, détérioration du domaine public, vols, conflit de voisinage, dépôts sauvages, sorties des écoles… leurs domaines d’intervention sont vastes. Les agents ont également les moyens de dresser des contraventions par rapport au Code de la route.

Enfin, les gardes champêtres sont mobilisés sur une nouvelle tâche. Depuis quelques années, suite à la mise en place du Code de l’environnement, les gardes champêtres se doivent de faire respecter les textes de loi qui encadrent l’environnement. En la matière, prévention, recherche et constatation des infractions, surveillance générale du territoire… font également partie de leurs attributions.

 

▶︎ Recevez tous les lundis un condensé de nos publications directement dans votre boite mail. C'est gratuit. 

JE M'ABONNE À L'HEBDO

 

Articles similaires
[C'est quoi... ?] L’OFAST, bras armé de la lutte anti-drogue

[C'est quoi... ?] L’OFAST, bras armé de la lutte anti-drogue

Mardi 25 Janvier 2022 | Catégorie : Forces de sécurité
[Cest quoi... ?] La DST, Direction de la surveillance du territoire

[Cest quoi... ?] La DST, Direction de la surveillance du territoire

Lundi 24 Janvier 2022 | Catégorie : Forces de sécurité
Professionnels : Offrez une vitrine à votre activité !

Profitez de nos pages vitrines haut de gamme pour présenter votre société dans notre Annuaire /vos matériels et solutions dans Équipement /vos événements dans notre Agenda.

Diffusez vos Offres d'emploi auprès de notre communauté ciblée.

Distinguez-vous & gagnez en notoriété en occupant des espaces publicitaires privilégiés.

Pour tous vos besoins de rayonnement et de communication, Le Monde de la Sécurité vous propose des solutions à vos mesures

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter notre Politique de gestion des données personnelles.
Suivez-nous